Beyrouk, Titiller même en classe politique
Connecter S'inscrire

Beyrouk, Titiller même en classe politique

Beyrouk- Homme de presse et chroniqueur culturel, Beyrouk fait son entrée en littérature par l’écriture de nouvelles. Et le ciel a oublié de pleuvoir, son premier roman publié chez Dapper en 2006, sera suivi de Nouvelles du désert (Présence africaine, 2009), Le Griot de l’émir et de Le Tambour des Larmes, tous deux chez l’éditeur tunisien Elyzad en 2013 et 2015. Malgré les hautes fonctions politiques qu’il occupe, Beyrouk interroge et titille les traverses sociaux.